Continuum hyperactivité / médiateur

stage-diving-copyPartout, les structures informationnelles s’aplanissent, laissant un goût amer aux acteurs qui croyaient y trôner. Dépouillés, ils cherchent à conserver certains acquis, mais surtout à cacher leur impuissance dans de vaines mesquineries. Les assises sont, postmodernité oblige, des plus fragiles. Le sol devient argileux et friable alors que tous ont voix au chapitre, que tous (non…) sont à un clic de l’information.

Qu’il s’agisse de la communication dans l’entreprise, de la bulle médiatique ou encore du champ politique, il semble que le médiateur soit de toutes parts mis à rude épreuve. Le débat ne date pas d’hier en ce qui concerne la définition de ce qu’est un journaliste. Il semble également d’usage de reconnaître la piètre qualité de plusieurs des quelques 400 candidats à l’élection à venir dans les diverses équipes ou l’hyper-hiérarchisation de certains monolithes industriels.

Mais cette remise en question de la hiérarchie dans les communications de l’entreprise, de la culture du secret, de la discrétion et du mystère qui plane, amène un vent frais de créativité sur la planète transparence, partage, création et  efficience. L’entreprise peut chercher à respecter les flux sociaux de communication parmi ses groupes de travail et certains logiciels sociaux l’y aide (SocialText).  Elle peut autrement en faire d’hyperactifs médiateurs dans les entreprises médiatiques, avec ce que ça entraîne pour difficultés.

….On ne saurait déterminer absolument, contraindre un phénomène aussi naturel que les flux de communication entre les individus (bien qu’on puisse chercher à l’influencer sans être absolument convaincu du résultat). Ces échanges sont déjà construits de complexes signaux linguistiques qui (in)forment. Qui d’autre pour médiateur que l’individu lui-même comme porteur de son propre discours? Je n’y vois qu’un immense nuage d’échanges qui, s’il vient à réellement perturber le travail des journalistes, c’est que nous ne sommes qu’une bande d’hyperactifs consommant plus d’informations à la minute qu’il ne se mange de kilos de riz mondialement dans un même laps.

À chacun son groupe de sources, je vois mal ce qui dérange. Le médiateur est, tout comme la sphère publique, pluriel. Mais là où certains journalistes frappent en bas de la ceinture, c’est en accusant la blogosphère (à laquelle ils contribuent souvent) de partisannerie lorsque les conservateurs leurs accordent une carte de presse. Est-ce parce que les Conservateurs veulent réellement se mettre au synchrone, ou pour racheter de longs mois de silence médiatique? Pourquoi le citoyen n’aurait-il pas droit d’accès au définisseur primaire, à la source? Si la lunette de certains est remise en question, je peux lui prêter les miennes.

«[Il] ne suffit pas de noter que les rapports de communication sont toujours, inséparablement, des rapports de pouvoir /…/. C’est en tant qu’instruments structurés et structurants de communication et de connaissance que les systèmes symboliques remplissent leur fonction politique d’instruments d’imposition ou de légitimation de la domination …» (et j’épargne le reste (Bourdieu, 2001 :206).
«Le blogueur contribue assurément à la démocratisation du débat en discourant sur le Web. Mais de là à ce qu’on l’installe aux côtés de la presse, cette vigie sociale, ce contrepoids politique, cette raisonneuse des événements qui tente d’offrir sa compréhension des affaires publiques, n’y a-t-il pas là un faux pas qui mérite qu’on s’y attarde? » http://www.ledevoir.com/2008/10/30/213187.html


There are no comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :