Continuum hyperactivité / médiateur
15 novembre 2008

stage-diving-copyPartout, les structures informationnelles s’aplanissent, laissant un goût amer aux acteurs qui croyaient y trôner. Dépouillés, ils cherchent à conserver certains acquis, mais surtout à cacher leur impuissance dans de vaines mesquineries. Les assises sont, postmodernité oblige, des plus fragiles. Le sol devient argileux et friable alors que tous ont voix au chapitre, que tous (non…) sont à un clic de l’information.

Qu’il s’agisse de la communication dans l’entreprise, de la bulle médiatique ou encore du champ politique, il semble que le médiateur soit de toutes parts mis à rude épreuve. Le débat ne date pas d’hier en ce qui concerne la définition de ce qu’est un journaliste. Il semble également d’usage de reconnaître la piètre qualité de plusieurs des quelques 400 candidats à l’élection à venir dans les diverses équipes ou l’hyper-hiérarchisation de certains monolithes industriels.

Mais cette remise en question de la hiérarchie dans les communications de l’entreprise, de la culture du secret, de la discrétion et du mystère qui plane, amène un vent frais de créativité sur la planète transparence, partage, création et  efficience. L’entreprise peut chercher à respecter les flux sociaux de communication parmi ses groupes de travail et certains logiciels sociaux l’y aide (SocialText).  Elle peut autrement en faire d’hyperactifs médiateurs dans les entreprises médiatiques, avec ce que ça entraîne pour difficultés.

(suite…)