Le citoyen médiatisé
6 décembre 2008

jazz-nightNombreux sont les commentateurs du côté des médias sociaux à avoir décrié le caractère purement accessoire de la dernière campagne électorale provinciale par manque de débats de fond. Et sans doute fort peu nombreux seront les électeurs à se rendre aux urnes le 8 décembre prochain. Il faut s’attendre à de vives réactions, condamnant le cynisme ambiant ou la faillite des représentants politiques à soulever de réels enjeux[i].

La politique semble vouloir se restreindre à ses stricts aspects procéduraux, contraignant et prescrivant une citoyenneté désincarnée dont ne veulent plus les citoyens. Loin d’en être exténués et surtout assoiffés de participation, de consultation et de contribution, ces derniers sont toutefois de plus en plus nombreux à se rabattre sur la délibération, la contestation et le militantisme dans l’espace public virtuel. Qu’y trouvent-ils de plus?

Cette multiplication des sources d’information est un phénomène depuis longtemps documenté. L’espace public étant pluriel nous devons parler davantage d’un droit à la communication que d’un rigide droit à l’information. Et ce que recèle ce processus dialogique est riche en référents citoyens.

(suite…)